hlb

Avertir le modérateur

20/06/2011

Léviathan

A la fin de sa longue vie, Julien Green écrit :

Comment ai-je pu écrire des romans si noirs, de Mont-Cinère au Mauvais lieu, enfin presque tous. Léviathan, par exemple, lorsque ma vie était remplie de joies, de joies au pluriel. Là encore se retrouve le double, l’ange sombre qui rend compte d’une apocalypse intérieure. Mais pourquoi ce contempteur des humains qui se débattent entre leurs rêves et leurs angoisses, leurs désirs et leurs crimes, imaginaires ou réels ? Celui qui crée un monde le fait exister, ne serait-ce que dans la conscience de ceux qui découvrent son oeuvre. J’ai été tourmenté ce matin par Léviathan. Etrange de se dire :  je ne suis plus du tout l’homme qui a fait cela. Et cependant, il doit  en rester une trace, même infime, dans un coin de ma conscience, comme au fond d’une mine, la gangue qui renferme l’éclair rose ou vert ou bleu d’une pierre cristalline.

10:53 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu