hlb

Avertir le modérateur

21/06/2011

Léviathan - 2

Lédl’a - Cela voudrait-il dire que, derrière les horreurs que nous proposent les films, livres et autres oeuvres, se cachent de joyeux joyaux dans le coeur de ceux qui les produisent ?

L’écrivain - J’aimerais bien. Seulement il faut aussi savoir qu’à force d’être répétées, les idées finissent par se matérialiser. Les cruautés et les apocalypses dont nous sommes submergés sont des pollutions d’autant plus nocives  qu’elles engendrent en cascade de nouvelles catastrophes.

Lilith - Alors je clamerai : méfiez-vous des critiques qui vous engagent à voir certaines oeuvres difficilement supportables sous prétexte que les interprètes sont sublimes. Il est peut-être nécessaire que les traumatisés de la vie expriment leurs violences en les matérialisant dans une oeuvre. Il est plus suspect de voir d’autres en faire leur gagne-pain.

Lédl’a - Il y a un ou deux ans, l’acteur qui jouait un xième Roi Lear racontait être tellement imprégné de son rôle que, dans sa vie quotidienne, il était incapable de se sortir de l’emprise de la mise en scène. Je crois me souvenir qu’il craignait de se laisser contaminer par la folie.

Fruit - Vous voulez dire qu’en créant des oeuvres gaies , on pourrait sauver le monde ?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu