hlb

Avertir le modérateur

06/12/2011

Une tlettre de l'Ecrivain

 

Lédl’a, ma tendre amie,

 

Je suis dans mon village natal. Mes parents, deux octogénaires jusque là fringants, viennent de décéder d’un mauvais virus à 24 heures d’intervalle. Désormais, je vivrai dans leur maison.

 

Je préviens ma gardienne que tu t’occuperas du déménagement. Elle te connaît et te donnera facilement les clefs.

 

Tu trouveras dans le tiroir de la table la médaille que tu m’avais offerte.

Prétextant mes initiales, sur l’avers tu avais fait graver le mot Amour. Et sur le côté face : Liberté, ajoutant que Liberté était le féminin de libertin, avec toute l’exigence que cela implique.

J’aimerais que tu la donnes à Fruit.

 

Si Denyse t’accompagne, elle peut prendre les documents qui l’intéressent et détruire le reste.

 

Quant à l’Ami, je le charge de mettre le studio en vente. C’est son domaine, cela se fera sans difficulté ; je pense même qu’il lui plaira de renouer avec son ancien job.

 

Si quelque chose m’advient, que j’ignore encore, tu seras la première avertie par le merveilleux lien télépathique qui nous unit.


Je vous ai tous beaucoup aimés.

 

So long, tendre et chère Lédl’a,

A. L. 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu