hlb

Avertir le modérateur

05/05/2012

Le Temps

A 23h.30’ 00 ’'   demain c’est tout-à-l’heure.

 

A 23h.59’ 00 ’'   demain est très bientôt.

 

A 23h.59’ 59 ''   demain c’est quasi tout de suite.

 

A 00h.00’ 00 ''   demain c’est maintenant. 

     non, c’est dans plus de vingt-trois heures, mille quatre cent trente minutes et cinquante neuf secondes.

 

°°

 

La plupart d’entre nous abordons le lendemain dans le sommeil. Lorsque nous nous réveillons, il y a déjà cinq, sept ou huit heures qu’aujourd’hui a commencé ; ce temps passé n’est pourtant pas hier. 

C’était cette nuit, la nuit du Temps...

 

 Le 4 octobre 1815, nous nous sommes endormis pour nous réveiller le lendemain 15 octobre 1815 : nous avions simplement changé de calendrier pour rétablir les erreurs commises par un grain de sable...

 

Il y a cent cinquante ans, chacun voyait midi à sa porte. Quelques années plus tard, l’aviation nous permit d’affirmer que le Temps n’était plus ce qu’il était.

Pourtant, il n’avait pas changé. C’est nous qui avons été contraints de modifier notre vision du phénomène.

 

Au passage à l’an 2000, pour la première fois nous avons tous vécu un même événement collectif, et pourtant, les autres en avance ou en retard sur les uns.

 

°°

 

D’aucuns parlent du temps linéaire, de sa courbure, du temps élastique, voire de trous dans le temps, ou même du non-temps... 

 

Il est importemps de penser que, quoique nous fassions, il y aura toujours une faille quelque part, un Rien qui fera que tant que la Vie durera sur Terre, rien ne sera jamais tout-à-fait pareil.

 

Or une faille, c’est une fissure dans le système. 

Autrement dit, l’incertitude, le non connu, l’à venir...

 

°°

 

Le Temps.  Il existe... mais il n'existe pas.

 

Vive les paradoxes !

Commentaires

Combiel bonjour,

Le temps, vaste sujet, et beaucoup d'appréciations. C'est un mot qui définit tellement de choses que l'on ne sait pas par ou commencer.

Pour moi, qui suis plutôt scientifique, le temps est un mot créé par les hommes pour caractériser les saisons, que ressentaient il y a des siècles les humains pour définir les périodes du cycle terrestre en rotation autour du soleil. Il est un concept humain. Ils ne connaissaient pas encore le système solaire, et pour eux la terre était plate, mais ils ressentaient ses effets.

Mais pas que cela, ils se rendaient compte qu'il faisaient nuit et jour sans savoir que la terre tournait sur elle-même. D’où la nécessité de notion d'heure.

La dessus on peut philosopher, le temps est un concept de représentation spatiale de l'univers.

A l'instant, ce que je fais devient du passé, et chaque choses correspond déjà à un temps révolu. En fait le temps a une duré nulle.

Maintenant on peut le mettre à toutes les sauces comme vous le faites.

Écrit par : anidom | 06/05/2012

Anidom, merci de votre commentaire.

Ce texte a été écrit pour fêter l’avènement de l’an 2000. Il y a donc douze ans de cela. Je venais de découvrir les livres de Barbara Marciniak dont il est souvent fait état dans ce blog.
Dans le chapitre intitulé Parcourir les Corridors du Temps, il est écrit :

... Jusqu’à l’avènement de électricité, ce furent les rythmes suivant lesquels la vie était vécue et définie pendant des millénaires. Les gens pouvaient regarder le temps passer. Le jour engendrait la nuit, la nuit engendrait le jour. Le temps offrait des distinctions. Les gens pouvaient «observer» le passage des saisons, et le temps était fondé sur quelque chose de vérifiable.

L’électricité provoqua la rupture de ces rythmes, car il pouvait y avoir de la lumière après le crépuscule. Les gens commencèrent à employer le temps différemment. Fonctionner alors qu’il faisait noir entraînait une approche radicalement différente de la journée de vingt-quatre heures parce que la lumière électrique augmentait les moments utilisables pour diverses activités.

Avec l’avènement de l’ordinateur, il se produisit un autre changement radical de la perception. Le temps devint si condensé qu’une machine pouvait traiter en quelques nanosecondes des milliards de segments de temps distincts. La seconde ne pouvait être divisée par l’oeil humain. De plus en plus de gens travaillaient avec les ordinateurs, et les ordinateurs se mirent à accélérer.

Lorsque les gens commencèrent à travailler avec les ordinateurs, leur conception du temps changea complètement, et ils ne purent affronter que partiellement cette distorsion.

Les gens sont maintenant formés à l’ordinateur, leur perception modifiée du temps passe d’une génération à l’autre, et le temps est accéléré.

L’ordinateur est cependant une manifestation tridimensionnelle reflétant l’effondrement et la distorsion du temps, et plusieurs personnes travaillant avec ceux-ci alimentèrent la psyché collective des résultats de ces changements dans la perception du temps.
Cela permet à des gens comme vous d’établir de nouvelles relations entre les choses et de percevoir la réalité à partir d’une perspective psychique fort intéressante - une approche temporelle autre.

La division de la seconde et l’apport de l’ordinateur entraînèrent l’essor technologique du siècle, changeant complètement tout et accélérant votre conscience vers des probabilité indescriptibles.
TERRE - 1998 (p. 176)

Depuis, de nombreuses recherches ont été faites qui me dépassent totalement. Mais qui m’intéressent néanmoins.

Bien à vous
Comibel

Écrit par : Comibel | 06/05/2012

Combiel bonsoir,

Votre récit confirme bien ma pensée du temps si l'on peut dire sans prétention aucune.

Par contre l'introduction de l'ordinateur, ne me paraît pas judicieuse. Il n'accélère pas le temps en lui même, mais il le rend accessible. Ce n'est pas la même chose.

Bien à vous,

Anido

Écrit par : anidom | 08/05/2012

Anido,
En posant vos commentaires sur ce blog, vous me donnez l’occasion de préciser les raisons pour lesquelles, après avoir un moment pensé le clore, j’ai décidé de le poursuivre.

En mêlant fiction et réalité, je tente d’entrer dans ce que certains appellent une «mutance» tellement le terme mutation semble inapproprié aux formidables changements qui s’annoncent. (Voir la note du 28 oct 2011)

De plus, bien que n’ayant pas de commentaires, les mot-clés recueillis dans l’administration de ce blog me confortent dans l’intérêt de le poursuivre.

Et puis, de nouveau cela m’amuse, alors pourquoi arrêter ?

Demain, je publierai une citation que je viens de retrouver mais dont je ne sais plus qui est l’auteur.

Bien à vous,
C

Écrit par : Comibel | 08/05/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu