hlb

Avertir le modérateur

06/06/2012

En ces temps de vacance blogueuse, à vous de jouer...

.Suggestion : après avoir ressenti l'effluve d'une femme mystérieuse et fascinante aux Champs Elysées, un homme part à sa recherche. 




 

Capucine...

 

Voilà, c’est capucine.

 

Depuis le temps que je l’avais au bout de la langue... non, au bout du nez...

  

Capucine... ça pourrait être un prénom... 

 

Et aussi un goût... j’aimais bien quand ma mère mettait des pétales de capucines dans la salade.  

  

Et puis les câpres ! elle faisait des câpres avec les graines, les petites graines. Evidemment... Câprucine... 

 

 

Mais je m’égare. Le parfum que je cherche, le souvenir qui me hante ... c’est Capucine. Elle, la bien nommée... la bien aimée... Celle qui m’a envoûté...

 

  

Câprucine, c’est amusant, mais c’est trop dur. Capucine,  a juste le petit côté agaçant mais doux qui lui ressemble. Un peu bizarre aussi avec sa drôle de forme, ses multiples couleurs, son foisonnement, son chatoiement...

 

 

Bon, voyons. 

 

C’était sur les Champs Elysées, ça, j’en suis sûr.

 

A moins que... les Grands Boulevards... Oui, hier j’étais au Café de la Paix le matin, aux Champs l’après-midi. Je crois que les parisiens les appelle les Champs.

 

J’étais aux champs... ah ah ! 

J’y suis bien tous les jours moi aux champs !

  

Bon. Capucine, elle s’appelle Capucine, j’en suis sûr. 

  

Mais c’est évident que je ne la trouverai pas, je ne suis pas un rêveur, moi, j’ai les pieds sur terre. Enfin, on ne sait jamais, des fois que j’ai un peu de chance... D’autant qu’elle avait un drôle de costume, tout bariolé... C’est tout-à-fait ça, Capucine.

  

Voilà la troisième fois que je passe en montant d’un côté descendant de l’autre, puis montant de l’autre et descendant du premier. Et toujours cette parfumerie qui m’attire. Il doit y avoir une raison. J’y vais ou j’y vais pas ?

 

On dit que c’est la plus chic avenue du monde. Je veux bien mais quand je vois comment ils sont habillés... Moi je suis correct. Sans plus mais correct. Ce n’est pas mon vêtement qui me fera remarquer. Monsieur Tout-le-monde. Je peux être Monsieur Tout-le-monde.

  

Vu d’ici, les vendeuses sont extra. Mais partout, même à Bordeaux les vendeuses sont extra, je ne sais pas comment elles font.

  

Ca y est, j’entre... 

  • Monsieur, que puis-je pour vous ?
  • Ah mademoiselle, mademoiselle ou madame, je suis bien embarrassé, je cherche un parfum, le parfum d’une personne qui...
  • Oui...?  et vous pouvez m’en dire un peu plus ?
  • De la personne ? non. Du parfum oui : un parfum de capucine.
  • Nous avons plusieurs produits. Quel parfumeur préférez-vous ?
  • -Mon dieu, cela ’importe peu, ce qu’il faut c’est qu’il me mette dans l’état où j’étais hier. Vous savez... je vais tout vous dire... hier j’ai rencontré la femme de ma vie, et elle avait ce parfum. Je sais bien que je ne la retrouverai jamais, mais... si vous pouviez m’aider à retrouver son parfum...
  • Je vois ce qu’il vous faut, nous l’avons en réserve, justement pour des personnes comme vous, des poètes en quelque sorte.
  • Ne vous méprenez pas, mademoiselle, ou madame, je ne suis qu’un modeste vigneron. Et comment s’appelle votre parfum ?

  

Entrée fracassante et bariolée d’un trio d’étrangères...

 


 


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu