hlb

Avertir le modérateur

22/06/2012

Lettre à espée (2)

A cette époque (1985) Joëlle de Gravelaine, astrologue renommée qui avait déjà débaptisé l’aspect Lune Noire pour le remplacer par le nom de Lilith, publiait Le Retour de Lilith.

 

A la mode également les rencontres de petits groupes suscitées par certains jungiens autour des rêves. On cherchait la petite bête, le détail négatif égaré dans des rêves souvent splendides ; je sortais de là déprimée par tant de trésors négligés. De nombreuses femmes (il y avait peu d’hommes dans ces groupes) rêvaient de pièces cachées dans des appartements, des maisons, des châteaux... certains somptueusement meublés, d’autres vides au contraire. Moi je rêvais d’enfants nouveaux nés, de bébés pas encore éclos ou abandonnés qui n’attendaient qu’à vivre.

Bref, du Féminin à l’état nature se manifestait comme il le pouvait face à des thérapeutes généralement masculins et, osons le dire, fiers de l’être.

 

Il y a quelques années, j’ai participé à deux ou trois séances de ce type et ressenti le même malaise : pourquoi les thérapeutes ne s’intéressent-ils qu’à l’aspect négatif des manifestations de l’inconscient alors que tant de symptômes de reconstruction sont à l’oeuvre ?

 

Les rêves sont des équilibrants. 

Ils sont non seulement significatifs de chaque personne mais également représentatifs d’une époque.

Je pense à celui de Bernard Pivot que vous trouverez dans le blog  http//timeisnear.over-blog.net/

 

Ce que vous m’écrivez me confirme l’importance que Lilith aurait à réapparaître dans toute sa splendeur en ces temps de mutance.


(à suivre)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu