hlb

Avertir le modérateur

01/07/2012

Le corps parle, le corps sait

Le corps parle, le corps sait

 

«Et, par une façon toute chaleureuse de se frotter les mains, il tâchait d’encourager et de pousser ses collègues. Et les collègues, maintenant, faisaient «oui, oui», avec la tête, «hé! hé! mon dieu...» avec les épaules. Ils étaient à coup sûr fortement ébranlés. L’un aspirait une prise, l’autre se mouchait, un troisième se versait le fond de la bouteille, tout cela composant un langage parfaitement compréhensible, ainsi que dans toute la création il en est un entre êtres de même espèce privés de la parole.»

La Brière

 

Peut-on mieux dire les choses ?

 

D’autant que, un peu plus tôt dans le roman, Alphonse de Chateaubrillant écrit :

Quand, soudain, il frémit, avant même d’avoir pu démêler la cause de son impression. Le corps voit et comprend souvent avant l’esprit.

 

°°

 

Depuis la lettre ouverte à Espée, le hasard de ma réflexion sur ce blog dessine une pensée qui m’est chère depuis longtemps :

 

 20 juin - le foisonnement désordonné de la vie

 22 juin - le féminin créateur

 24  ‘’  -  l’originalité propre à chacun

 25  ‘‘  -  les vérités de la septantaine

 28  ‘’  -  le mariage du coeur et de la raison

ler juil -  le corps, porteur de savoir et d’intuition

 

Merci Espée. 

 

°°

 

Cette lettre ouverte me fait penser au dialogue tiré d’un autre roman :

 

- Dis-lui

- Ce que j’ai pensé, ou ce que nous avons pensé ?

- Ce que nous avons pensé. Il faut être deux pour penser. Sans ami, aucune pensée ne se construit.

La ville du non   (J. Merville)


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu