hlb

Avertir le modérateur

28/09/2012

Joute chez Lecrivain

 

Extrait de la joute traitant des rassemblements contre l’austérité


 

Un enfant - A quoi sert de manifester ?


Un adulte - A montrer qu’on n’est pas content.


Un ado - Moi, si j’y allais, ce serait pour trouver des gens avec qui inventer de l’argent sans les banques.


L’instituteur - Cela existe déjà, il y a même plusieurs formules. Mais on se garde bien de les faire connaître. Récemment un économiste à la radio a avoué ne pas connaître des expériences qui ont été faites tant en France qu’en Allemagne et qui ont permis à aux villes qui les ont appliquées de sortir de leur marasme.


L’ado - Comment cela s’appelle ?


L’instituteur - La monnaie franche. Et d’autres dont j’ai oublié le nom, mais je chercherai dans mes archives et je vous le dirai. J’ai même assisté autrefois à un exercice durant tout un week-end dans un lycée de banlieue parisienne. Certains des objets que vous voyez ici ont été acquis par ce moyen.


L’ado - Comment ça ?


L’instituteur - Le matin, on nous avait distribué des billets fictifs appelés des Nads (de l’espagnol : Nada = rien) A intervalles réguliers la monnaie qu’on avait en main se dévaluait. Alors on allait vite acheter quelque chose. C’était tenter en petit ce que les villes que j’ai évoquées ont fait juste après la guerre, pour se reconstruire.


 

Un adulte - Il y a aussi les SEL, ou les échanges de savoir, ou même le troc.

 


 

Un enfant - C’est comme les vide-greniers ?

 


 


L’enfant - C’est la même chose que les vide-greniers ?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu