hlb

Avertir le modérateur

02/08/2013

"Nous n'étions pas armés"

Tel est le titre du livre dans lequel Christine de Védrines relate un fait divers survenu dans sa famille.


Voici ce qu’en dit Biblio (internet) :

«Ce sont des gens comme nous. Une famille instruite avec des valeurs morales, de nombreux amis, une situation sociale bien établie..

Et pourtant, ils se sont retrouvés les victimes d'un des faits divers les plus étonnants de ces dernières décennies. Une manipulation mentale hors norme par sa durée, le nombre et le profil de ses victimes Par sa violence enfin.... 

Pendant près de dix ans, tombés sous la coupe d'un manipulateur sans foi ni loi, victimes d'un abus de faiblesse poussé à son paroxysme, les Védrines auront connu une véritable descente aux enfers qui les aura coupés du monde et menés aux frontières de la paranoïa..

A l'époque, on les a appelés les reclus de Monflanquin.

Pour la première fois, et avant que la Justice n'ait définitivement statué, Christine de Védrines, l'une des principales victimes de ce drame, témoigne de son calvaire. Un calvaire que personne ne devrait jamais avoir à subir mais qui peut nous arriver à tous.»

 

 

"Nous n'étions pas armés"


Quel titre étrange !

 

Et qui me donne plus à réfléchir que le drame lui-même

 

 

Cette femme aimante, lucide et courageuse semble avoir eu un moyen à sa disposition dont elle n'a pas su se servir : son intuition. 

A plusieurs reprise, elle a été tentée de refuser de faire ce qui lui était demandé mais, elle le dit elle-même, elle n’a jamais été au bout de son refus.

 

 

Savoir dire non est aussi essentiel que savoir dire oui. C’est parfois très difficile : on ne veut pas déplaire à ceux qu’on aime.

 

 

Ici, je ne peux m’empêcher de citer une nouvelle fois Michael Roads* :

Toutes les personnes se trouvent dans le même monde mais leur vision diffère.

A partir de l’Amour, on voit ce qui EST.

A partir de la peur, on voit ce qu’on croît «être».

Quand les autres ne te soutiennent pas dans la perception de ce qui EST, l’amour est là pour te porter. Et quand tous s’accordent pour valider ce en quoi ils croient, se maintien le voile de l’illusion.

 

 

La même idée se retrouve dans L'Herbe du Diable et la Petite Fumée**

___________________________________

* Dialogue avec la Nature p.139

** voir ce blog au 7 mars 2013 : Joute autour de l‘amitié

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu