hlb

Avertir le modérateur

27/09/2013

a - La psychologue

 

Une visiteuse - Bonjour, j’ai entendu parler de vous et désire faire davantage connaissance. Je suis thérapeuthe et souhaiterais améliorer...

 

L’instituteur - Désolé, chère madame, mais nous n’employons plus les termes de thérapeuthe ni de thérapie à Beaumont-les-Volubilis.

 

La visiteuse - Ah ! Et pourquoi ? Vous aimez mieux que je dise psychologue ?

 

L’instituteur - Pour être franc, je préférerais «spécialiste en psychologie» parce que notre propre expérience nous a montré que seul le consultant détient la décision de s’auto-guérir. Le consulté ne peut que lui fournir les outils pour y parvenir. 

 

L’industriel - A notre avis, la meilleure phrase qu’il pourrait lui dire serait celle-ci : de beaucoup je préférerais que vous guérissiez ; mais je peux aussi accepter que vous ne guérissiez pas. Au quel cas, dès que je me rendrai compte que je ne peux plus rien pour vous, je vous demanderai d’aller voir un autre psy ou un autre peuthe qui pourra, peut-être, faire quelque chose pour vous.

 

La visiteuse - C’est scier la branche sur laquelle on repose...

 

L’instituteur - Certes, Madame. Mais pensez-vous préférable de leurrer son prochain tout en s’ennuyant à maintenir une cause perdue ? Patauger dans la douleur n’a rien de positif, bien au contraire.

 

Margaretta - Soyez tout de même la bienvenue et tant que vous êtes ici, tâchez d’oublier votre métier. Vous verrez... ça sera très facile. Quand vous nous quitterez, vous retrouverez vos chaussures psy à la porte.

 

L’industriel - Peut-être même, préférerez-vous rester parmi nous ?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu