hlb

Avertir le modérateur

10/11/2013

d - Joute autour des médicaments

Spépsy - Evidemment, il y a des effets secondaires, on ne peut pas faire autrement.

 

L’industriel - Croyez-vous ? Peut-être ignorez-vous que certains médicaments encore en cours aujourd’hui proviennent d’une formule que les autorités militaires ont jadis refusée comme étant trop nocive.

 

L’instituteur - D’autant que, dans de nombreux cas, les problèmes pourraient être résolus de façon non seulement inoffensive, mais jouissive. Je pense au chant.

 

Margareta - Au chant et aussi au rire.

 

La petite fille - A la danse  aussi ?

 

L’industriel - Oui, entre autres. Car ce n’est pas en affublant un patient d’un nom barbare ni en l’imbibant de drogues, qu’on parviendra à véritablement le guérir.

 

L’instituteur - Ni en lui expliquant pourquoi il joue ce rôle plutôt qu’un autre. Il n’en a rien à faire le patient, il est souvent très patient, attendant que la lumière tombe sur son psy et lui permette de sentir que quelque chose de définitif a changé en lui.

 

Margareta - Très souvent, on sait qu’on a réussi parce qu’on sent quelque chose de changé en soi.

 

L’industriel - A ce moment-là, il s’agit d’un échange. 

 

L’instituteur à mi-voix - Changé... échangé... 

 

L’industriel - Alors, les deux protagonistes se retrouvent sur un plan d’égalité, d’humanité vraie... et de joie !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu