hlb

Avertir le modérateur

13/09/2014

Le cinquième rêve

Paru en 1993 chez Grasset, le livre fut bientôt épuisé. Il a été réédité l’an dernier.

Voici la copie du rêve cherokee qui initie cet ouvrage empli d’expériences et de multiples pistes de réflexions.



«Au début, le Grand Esprit dormait dans le rien.

 

Son sommeil durait depuis l’éternité.

 

Et puis soudain, nul ne sait pourquoi, dans la nuit il fit un rêve.

 

Et il lui gonflé un immense désir...

 

Et il rêva la lumière.

 

Ce fut le premier rêve. La toute première route.

 

Loooongtemps, la lumière chercha son accomplissement, son extase.

 

Quand finalement elle trouva, elle vit que c’était la transparence.

 

Et la transparence régna. Mais voilà qu’à son tour, ayant exploré tous les jeux de couleurs qu’elle pouvait imaginer, la transparence s’emplit du désir d’autre chose.

 

A son tour elle fit un rêve. Elle qui était si légère, elle rêva d’être lourde.

 

Alors apparut le caillou. Et ce fut le deuxième rêve. La deuxième route.

 

Loooongtemps, le caillou chercha  son  extase,  son accomplissement.

 

Quand finalement il trouva, il vit que c’était le cristal.

 

Et le cristal régna.

 

Mais à son tour, ayant exploré tous les jeux lumineux de ses aiguilles de verre, le cristal s’emplit du désir d’autre chose, qui le dépasserait.

 

A son tour, il se mit à rêver.

 

Lui qui était si solennel, si droit, si dur, il rêva de tendresse, de souplesse, de fragilité.

 

Alors apparût la fleur. Et ce fut le troisième rêve, la troisième route.

 

Loooongtemps, la fleur, ce sexe de parfum, chercha son accomplissement, son extase.

 

Quand enfin elle trouva, elle vit que c’était l’arbre.

 

Et l’arbre régna sur le monde.

 

Mais vous connaissez les arbres. On ne trouve pas plus rêveurs qu’eux (ne vous amusez pas à pénétrer dans une forêt qui fait un cauchemar). L’arbre, à son tour, fit un rêve. Lui qui était si ancré à la terre, il rêva de la parcourir librement, follement, de vagabonder au travers d’elle.

 

Alors apparut le ver de terre. Et ce fut le quatrième rêve. La quatrième route.

 

Loooongtemps, le vers de terre chercha son accomplissement, son extase. Dans sa quête il prit tour à tour la forme du porc-épic, de l’aigle, du puma, du serpent à sonnette. Longtemps il tâtonna.

 

Et puis un beau jour, dans une immense éclaboussure...

 

...

________________________

Patrice Van Eersel - Le Livre de Poche

18:32 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu