hlb

Avertir le modérateur

11/10/2014

Blog-Brouillon 3 - Karen Blixen, une très grande dame


Chapitre 1 - Joie de vivre et destinée


Lorsqu’il reçut le prix Nobel en 1954, Hemingway déplora que ce prix n’ait pas été attribué à Karen Blixen. 

Pourtant, à cette date, elle n’en était qu’au début de sa carrière littéraire. Celle-ci s’est terminée au delà de sa mort, en l962, puisque de nombreuses oeuvres posthumes ont été publiées en 1975.

 

Née au Danemark dans ce qu’elle appelait «les boudoirs de l’aristocratie», les plus beaux moments de sa vie se sont passés au Kenya :

 

«J’ai plongé mon regard dans celui des lions et j’ai dormi sous la Croix du Sud.  J’ai vu les grandes plaines être la proie des flammes, alors qu’il y poussait une herbe verte et tendre après la pluie.  J’ai été l’amie des Somali, des Kikuyu et des Masaï.  Je crois que ma maison a été un refuge pour les passants et qu’elle a été pour les noirs le centre d’un friendly spirit.»

 

Ce texte est tiré de sa correspondance africaine et cité par René Krémer, qui ajoute :

 

«Femme supérieure, écrivain de talent, chef d’entreprise efficace et autoritaire, avec une passion pour l’Afrique, une approche très humaine des populations locales et un souci de leur bien-être, Karen Blixen chassait le lion, parcourait la région à cheval et critiquait ouvertement les méthodes des colons anglais.  Elle a assumé la syphilis...»

 

Roman, contes, essais, récit de sa vie dans Une Ferme Africaine... Et surtout, la correspondance qu’elle a échangé avec sa famille. On l’y découvre au jour le jour, dans ses moments les plus exaltants comme les plus difficiles.

 

(à suivre : extrait d’une lettre à sa mère)

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu