hlb

Avertir le modérateur

20/12/2014

Ma Mort

Dessinez votre mort, nous a-t-on suggéré.


Je pris un crayon bleu. Du bleu des yeux de mon père.

 

Et je dessinai le matelas sur lequel je serai étendue.


Ce matelas avait des lignes douces, à la courbure du poids de mon corps.


Bientôt cela ne suffit plus.


Comment s’arrêter à la lisière ? il n’y avait pas de lisière


Les lignes continuaient, courbes, douces, bleues, allongées, étendues, éloignées, suggestives, évanescentes, mouvantes, se perdant dans l’infini des collines des soirées de mon enfance...


le bleu qui devient nuit, qui devient noir, qui devient ciel, étoiles...


...mortes pour la plupart mais scintillant à nos yeux émerveillés.


Ma  mort, c’est ça : j’aurais été. 


Rien n’empêchera que j’aurais été. 


Le reste... des lignes... des espoirs... des craintes... et l’incertitude de frontières non balisées...


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu