hlb

Avertir le modérateur

13/10/2014

Blog-brouillon 4 - Karen Blixen (2)

 

 

Lettre à sa mère du 22 juillet 1928

 

«Lorsque tout marche bien, ici,il me semble impossible d’être plus heureuse que je ne le suis. Bien sûr, cette forme d’existence me prive d’un certain nombre de choses ; mais c’est le cas pour la plupart des gens, d’une façon ou d’une autre et, pour ma part, je dispose de tellement de choses qui me plaisent et me transportent même de joie.

... je me suis en effet interrogée pour savoir ce qui, à la vérité me rend aussi heureuse ici. Naturellement, on peut mettre le doigt sur bien des choses et dire : c’est ceci ou cela ; mais pour quelles raisons ces choses-là sont-elle tellement riches de sens pour vous ? Eh bien, plus je vis, plus l’authenticité me paraît être l’essentiel, et, de la même façon que tu dis, toi : l’amour est ce qui compte le plus, je dis, moi, l’authenticité est ce qui compte le plus - Et, ici, je puis être vraie, je puis être moi-même. -


11/10/2014

Blog-Brouillon 3 - Karen Blixen, une très grande dame


Chapitre 1 - Joie de vivre et destinée


Lorsqu’il reçut le prix Nobel en 1954, Hemingway déplora que ce prix n’ait pas été attribué à Karen Blixen. 

Pourtant, à cette date, elle n’en était qu’au début de sa carrière littéraire. Celle-ci s’est terminée au delà de sa mort, en l962, puisque de nombreuses oeuvres posthumes ont été publiées en 1975.

 

Née au Danemark dans ce qu’elle appelait «les boudoirs de l’aristocratie», les plus beaux moments de sa vie se sont passés au Kenya :

 

«J’ai plongé mon regard dans celui des lions et j’ai dormi sous la Croix du Sud.  J’ai vu les grandes plaines être la proie des flammes, alors qu’il y poussait une herbe verte et tendre après la pluie.  J’ai été l’amie des Somali, des Kikuyu et des Masaï.  Je crois que ma maison a été un refuge pour les passants et qu’elle a été pour les noirs le centre d’un friendly spirit.»

 

Ce texte est tiré de sa correspondance africaine et cité par René Krémer, qui ajoute :

 

«Femme supérieure, écrivain de talent, chef d’entreprise efficace et autoritaire, avec une passion pour l’Afrique, une approche très humaine des populations locales et un souci de leur bien-être, Karen Blixen chassait le lion, parcourait la région à cheval et critiquait ouvertement les méthodes des colons anglais.  Elle a assumé la syphilis...»

 

Roman, contes, essais, récit de sa vie dans Une Ferme Africaine... Et surtout, la correspondance qu’elle a échangé avec sa famille. On l’y découvre au jour le jour, dans ses moments les plus exaltants comme les plus difficiles.

 

(à suivre : extrait d’une lettre à sa mère)

 

10/10/2014

Blog-brouillon 2 - Jean Jaurès

Chapitre 1 - Joie de vivre et destinée

 

Bien entendu, je ne saurais discourir à propos de Jean Jaurès. 


Toutefois, le 28 septembre dernier, l’émission les Racines du Ciel a retransmis l’interview de Eric Vinson et Sophie Viguier Vinson sous le titre :


Mystique et politique :

le parcours singulier de Jean Jaurès

 

**


«Il faut avoir été rebelle un moment dans sa vie pour être vraiment créateur.»

(Citation de Jean Vanier, fondateur de l’Association de l’Arche)

 

 

09/10/2014

Blog-brouillon

 

Après avoir abondamment virevolté, ce blog permet d’élaborer une pensée issue des différents auteurs cités.

Certains lecteurs auront peut-être envie d’y ajouter leur grain de sel. N’hésitez pas. Cela peut devenir une création collective.

 

 

Voici les titres des trois premiers chapitres : 

 

1 - JOIE DE VIVRE & DESTINEE

. Jean Jaurès, un homme de foi

. Karen Blixen et sa vie paradoxale

 

2 - LE DESTIN vu par Ania Teillard

. la dimension inconnue

 

3 - RIGUEUR &  PRECISION

. La Lune Noire

 

 

Ensuite nous nous envolerons vers des destinations peu connues, mais attirantes en ces temps de renouveau.


14/09/2014

Le cinquième rêve (2)

. . .

 

A beau milieu de l’océan... un être très étrange surgit, en qui toutes les bêtes de la terre trouvèrent leur accomplissement, et ils virent que c’était la baleine !

 

Longtemps cette montagne de musique régna sur le monde. Et tout aurait peut-être dû en rester là, car c’était très beau. Seulement voilà...

 

Après avoir chanté pendant des lunes et des lunes, la baleine à son tour ne peut s’empêcher de s’emplir d’un désir fou.

 

Elle qui vivait fondue dans le monde, elle rêva de s’en détacher.

 

Alors... ! 

 

Alors brusquement nous sommes apparus, nous les hommes.

 

Car nous sommes le cinquième rêve, la cinquième route en marche vers le cinquième accomplissement, la cinquième extase.

 

Patrice Van Eersel - Le Livre de Poche   

11:29 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu